Inhumation ou crémation ? Un choix primordial, une aide nécessaire

inhumation cimetière Pompes funèbres EurolysComprendre les mentalités pour faire son choix

L’évolution des mentalités, notamment le refus croissant de la dégradation du corps, les modifications des facteurs économiques et sociaux, la levée de l’Interdit de l’Eglise catholique (en 1963) et la poussée des philosophies orientales, ont largement favorisé la montée en puissance de la crémation.

La crémation, un choix de plus en plus répandu

Selon les associations crématistes, cette pratique n’était cependant encore choisie, en 1980, que par 0,9% des familles endeuillées. En 1994, 10,5% des familles optaient pour cette possibilité. En 2006, les chiffres faisaient déjà état de 28% (jusqu’à 40% dans certaines régions), soit environ 140 000 crémations annuelles, assurées par 139 crématoriums.

Le phénomène ne cessant de croître, de fait, ne va pas sans quelques difficultés, ni quelques contradictions ; Et ne va pas, non plus, sans beaucoup de questions :

Le devenir des cendres ? quelles sont les possibilités offertes par la Loi ?

Une fois l’urne scellée remise à la famille, vient le temps du devenir des cendres. Si le défunt avait exprimé sa volonté, celle-ci sera respectée dès lors qu’elle est dans le cadre de la loi. Une loi qui a été modifiée, ces dernières années, afin de mieux répondre aux problèmes que pose l’évolution rapide de cette pratique.. Les conséquences de ce choix sont loin d’être négligeables : de l’avis des psychologues, la destination des cendres influe sur le déroulement du travail de deuil.

Les possibilités sont plus nombreuses que pour une inhumation :

  • Inhumation de l’urne dans le caveau familial, en compagnie des cercueils, ou fixation sur le monument familial
  • Inhumation de l’urne en sépulture cinéraire AUSSI appelé Jardin Cinéraire (petite sépulture d’un mètre carré, spécialement prévue pour accueillir les urnes)
  • Conservation de l’urne dans un columbarium, en case
  • Dispersion en jardin du souvenir (au sein du cimetière, espace spécialement prévu pour disperser les cendres, soit sur une bande de terre, soit dans un réceptacle)
  • Dispersion en milieu naturel (sauf sur la voie publique), avec déclaration obligatoire de l’identité du défunt et du lieu de dispersion auprès de la Mairie concernée

Il n’est en revanche plus possible de :

  • Fractionner les cendres pour les remettre à plusieurs personnes
  • Conserver l’urne dans un domicile
  • Mélanger les cendres à la terre de sa propre concession
  • Inhumer l’urne ou disperser les cendres dans une propriété privée

Dans chaque cas, les pompes funèbres EUROLYS sont à votre service pour vous donner toutes les informations et l’assistance concernant le déroulement de la crémation, et vous aider dans le choix du devenir des cendres.

Le lieu d´inhumation : quel cimetière ? quelle concession ?

Le code général des collectivités territoriales prévoit que « la sépulture dans un cimetière d’une commune est due :

  • Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile
  • Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu’elles seraient décédées dans une autre commune
  • Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont une sépulture de famille. » (article L2223-3)

Une commune ne peut donc refuser l’acquisition d’une concession dans son cimetière à une personne répondant à l’un de ces trois critères.

Les conseillers d’EUROLYS peuvent se charger, pour votre compte, des formalités de l’achat ou du renouvellement d’une concession, dans tous les cimetières de Lyon ou de l’agglomération lyonnaise.
Vous souhaitez une information complémentaire ? Un devis ? Contactez-nous !

Quels prix pour une concession funéraire ?                                     

Le prix des concessions funéraires des cimetières est fixé librement par la mairie de chaque commune, il est donc variable.
Il diffère aussi évidemment selon la durée de la concession et selon sa superficie.

Voici quelques prix pour les concessions funéraires (terrains) de 2m² à Lyon :

  • 15 ans : 520.00 euros
  • 30 ans : 1300.00euros
  • 50 ans : 2650.00 euros
  • Perpétuelles : 7000.00 euros (hors droits d’enregistrement)

Voici quelques prix pour les jardins cinéraires (terrains) de 1m² à Lyon (concessions pouvant accueillir des urnes cinéraires) :

  • 15 ans : 260.00 euros
  • 30 ans : 650.00 euros
  • 50 ans : 1325.00 euros

Le transport vers le lieu d’inhumation

Il se peut qu’une personne décède dans un lieu très éloigné du lieu d’inhumation ou du lieu de célébration des obsèques :

Le transport funéraire avant et après mise en bière est une partie essentielle notre activité. Ainsi, nous effectuons des transports sur toute la France mais aussi à l’étranger. Nous disposons de 3 corbillards qui peuvent accueillir des membres de la famille qui voudraient accompagner le défunt.

Nos chauffeurs sont habitués aux situations délicates que peut engendrer un deuil. Ils sont formés pour s’adapter au mieux aux exigences de la famille durant le transport, que ce soit en en France ou à l’étranger. Tous nos véhicules sont équipés et habilités, ils sont régulièrement entretenus et sont soigneusement lavés.

Nous sommes un intermédiaire privilégié pour le rapatriement de corps. Le rapatriement est une activité qui demande des connaissances approfondies car beaucoup d’éléments doivent être gérés et coordonnés en très peu de temps. Elle implique de travailler avec des acteurs spécifiques tels que les ambassades, les municipalités, les hôpitaux ou bien encore les compagnies aériennes.

Ne laissez pas de place à l’approximatif et faites appel à un professionnel du rapatriement : nous vous garantissons un résultat optimal !